Portrait
Portraits

La lunetterie de l’Ecusson Montpellier Opticien en centre-ville est animée par Jérôme et Jean-Vincent

La lunetterie de l’Ecusson Montpellier Opticien créateur en centre-ville est animée par Jérôme Dumort et Jean-Vincent Fabre.(® SAAM-Fabrice Chort)

La Lunetterie de l’Ecusson Montpellier

Opticien centre-ville

Jérôme Dumort et Jean-Vincent Fabre

4 rue de la Barralerie

Tel : 09 83 53 59 44

La lunetterie de l’Ecusson Montpellier Opticien créateur en centre-ville est animée par Jérôme Dumort et Jean-Vincent Fabre.

Jérôme et Jean-Vincent : artisans lunetiers haute monture

Aux commandes de la Lunetterie de l’Ecusson à Montpellier , depuis février 2015, Jérôme Dumort et Jean-Vincent Fabre sont artisans lunetiers .  D’une imagination foisonnante et d’une grande minutie, ils façonnent dans leur atelier des lunettes sur mesure pour le plus grand plaisir de nos nez. Portrait croisé.

Quand vous poussez la porte de La Lunetterie de l’Ecusson , Jérôme et Jean-Vincent ne regardent pas votre silhouette ou encore votre coiffure, illico presto, ils s’attardent sur l’écart temporal de votre visage, de vos yeux et de ce que vous avez sur le nez. Bizarre ? Pas pour des artisans lunetiers . Loin de se contenter d’être des opticiens classiques, ils partent du principe que chaque personne est unique, alors pourquoi porterions-nous des lunettes standards et normées ? Fort de ce constat, à l’instar de grands couturiers, les deux gérants se sont lancés dans la fabrication de lunettes sur mesure et uniques . « Nous sommes complémentaires tant sur le plan technique que sur le plan de la création. Dans notre boutique nous proposons uniquement des lunettes de créateurs mais aussi  des lunettes sur mesure que nous façonnons de manière artisanale et authentique. C’est une activité que nous souhaitons développer ».

Ce savoir-faire ils l’ont appris lors de leurs études. Jérôme, 44 ans, a suivi le cycle opticien-lunetier au Lycée Fresnel à Paris. « J’ai commencé à travailler à l’âge de 25 ans pour des franchises en région parisienne et sur Montpellier. Je m’occupais de la vente et du montage des lunettes» évoque-t-il. Très vite l’envie de faire quelque chose de différent et de plus créatif le titille.  « Au lycée Fresnel, j’avais appris le façonnage » poursuit-il. Petit à petit l’idée de s’installer à son compte fait son chemin.

De son côté, Jean-Vincent, 50 ans,  a suivi des études universitaires lui donnant le titre de chercheur en biologie moléculaire. Un métier qui le passionne mais très vite la relation avec le client lui manque. « J’étais cantonné derrière mes éprouvettes. Le relationnel client me manquait » avoue Jean-Vincent. En 2002, changement de cap. Jean-Vincent reprend ses études et obtient un BTS d’opticien lunetier à l’Ecole Française Supérieure d’Optique (EFSO) de Montpellier. Après cette formation, il s’installe à son compte et ouvre sa première boutique d’optique à Salon de Provence. En parallèle, il enseigne en analyse de la vision et examen de la vue pour l’EFSO et l’Ecole Supérieure d’Optique et de Lunetterie (ESOL). « Dans le métier d’opticien , le côté paramédical me plait beaucoup » poursuit-il.

En 2015, Jérôme et Jean-Vincent, amis de longue date, se retrouvent. Tous deux ont envie de se démarquer des autres opticiens en proposant des lunettes de créateurs réputées pour leur côté design et leur qualité ainsi que des lunettes sur mesure . Le projet prend forme. La machine est lancée.

Pour rendre le sur-mesure plus accessible, ils travaillent d’arrache pieds, toujours à l’affût de nouveautés, privilégiant des matières telles que la corne de buffle et l’acétate tout en conservant une technique artisanale. « Nous faisons de l’expérimental dans le choix des matériaux. Nous avons façonné des lunettes sur mesure avec inclusion de plumes, de dentelle pour une couturière d’art. Nous avons le projet de travailler avec un joaillier » souligne Jean-Vincent.

Du choix de la monture à la prise de mesure, en passant par le contrôle de la vue, le choix des verres, la fabrication et la mise en visage, Jérôme et Jean-Vincent n’hésitent pas à passer au crible la tête de leurs clients pour trouver la monture la mieux adaptée à la morphologie du visage . « Nous mettons un point d’honneur à proposer des montures de qualité et innovantes qui durent dans le temps. Chaque pièce est unique et personnalisée . La monture est gravée au prénom du porteur » poursuit-il.

A la question : « Quelles sont les qualités pour faire ce métier ? », tous deux répondent à l’unisson : « Il faut savoir écouter le client pour bien cerner ses besoins et ses attentes. Il faut arriver à vulgariser les messages sur la santé visuelle pour qu’ils soient compréhensibles par tous. La rigueur, la précision sont de mise. Enfin, il est essentiel d’arriver à instaurer un climat de confiance avec le client ».

Jérôme et Jean-Vincent prouvent avec brio que l’on peut être à la fois technicien et artiste , allier savoir-faire et invention  !