Portrait
Portraits

L'Huître Rieuse Montpellier est dirigée par Jean-Claude Archimbeau au centre-ville

L'Huître Rieuse Montpellier poissonnerie en centre-ville propose un grand choix de poissons, coquillages et crustacés et est dirigée par Jean-Claude Archimbeau..( ® NetWorldFabrice Chort)

L'Huître rieuse  Montpellier

Poissonnerie, Coquillages

Jean-Claude Archimbeau

2, Bvd Victor Hugo 

Tel: 04 67 92 13 82

L'Huître Rieuse Montpellier est dirigée par Jean-Claude Archimbeau au centre-ville et vous propose un grand choix de poissons et coquillages.

« Défendre avec force l’identité de Bouzigues » 

J’ai presque envie de dire : « un dur à cuire au cœur infiniment tendre ». Jean-Claude, 70 ans, né à Bouzigues fait partie de ces êtres qu’on a envie de rencontrer tous les jours. Issu de la « vieille école », il conserve une pêche d’enfer même si entre deux il me parle de retraite à laquelle on peut difficilement croire tant il est dans le bain. « Je suis presque né dans une huître , me confie-t-il. Ma mère travaillait encore quand l’heure de ma naissance a sonné… ». Sa scolarité, Jean-Claude l’effectue à l’école Pierre Rouge de Montpellier. Déjà plein de vigueur, notre jeune homme pratique avec passion le foot jusqu’à l’âge de 17 ans. « J’étais cadet deuxième année et surclassé dans les séniors. J’ai signé ensuite avec le Stade Olympique Montpelliérain (SOM). Pendant deux ans, j’ai suivi des études de droit. Le football m’occupait passablement. De plus je travaillais parallèlement dans les entreprises familiales. Mes journées étaient chargées : entraînement le matin et l’après-midi, direction Bouzigues au restaurant la Côte Bleue et au mas conchylicole . Pendant sept ans, j’ai joué en professionnel tout en restant amateur. J’ai effectué onze matchs en première division nationale (fracture de la jambe) et cent-vingt-six matchs en 2ème division toujours pour le SOM. Pour mes 22 ans, on m’attendait à Monaco. Mais n’aimant pas la mentalité professionnelle, j’ai joué deux ans à Sète en championnat de France amateur. Victime d’un grave accident de chasse, j’ai mis un terme au haut niveau pour me consacrer durant 4 ans à Bouzigues Sport Football où j’ai terminé ma carrière en remportant la coupe du Languedoc avec un village de 1 000 habitants avec seulement des joueurs du cru et contre des réserves de professionnels de football languedociens. Ce ne sont que de bons souvenirs…. ». 

Dans les années 1974, Jean-Claude se consacre au motel/restaurant de la Côte Bleue qui soufflera sa 90ème bougie en 2015  ! « Aujourd’hui, ma fille et mon gendre qui ont repris l’établissement et l’affaire conchylicole représentent la troisième génération. Je suis un semi-retraité. Je m’occupe principalement des livraisons et des achats… ».

Jean-Claude a été président de la section conchylicole méditerranéenne de 1991 à 2004 puis élu au conseil municipal de Bouzigues en 2008 notamment pour défendre la conchyliculture du bassin de Thau . « Nous avons une identité à Bouzigues que nous devons conserver. Je me bats pour ça. L’été, le dimanche, 2 000 personnes viennent déguster nos produits. Ce qui prouve l’importance de la conchyliculture dans notre région. Les élus doivent jouer le jeu. Nous avons une merveilleuse réserve ».

Jean-Claude s’est marié alors qu’il était âgé de 21 ans. Son épouse Aimée lui a donné trois filles. « L’éducation à l’époque, c’était au doigt et à l’œil… Nous allons bientôt fêter nos 50 ans de mariage. Ma femme est discrète mais toujours très efficace. La famille, c’est très important à mes yeux, soit 95 % de ma vie... ».

Ce passionné de la vie aime se retrouver entre amis mais n’est pas un adepte des voyages. « Grâce au football, j’ai découvert la France. Aujourd’hui, avec mon épouse, nous allons en Lozère en montagne et on est bien… ».

Franc, tenace, généreux, Jean-Claude au caractère bien trempé a toujours été, à l’image de ses parents, un forcené du travail.

Des projets ? : « Prendre des moments pour nous et profiter de la retraite… ».

Des remerciements ? « J’ai toujours eu de bons rapports avec tous les représentants de la profession conchylicole, avec les administrations maritime, préfectorale, les services vétérinaires, la direction des fraudes…mais avant tout ma famille ».